Tout savoir sur les découverts bancaires autorisés

Personne n’est à l’abri de l’apparition d’un découvert dû à une dépense exceptionnelle sur son compte bancaire. La meilleure solution est alors de prévoir une autorisation de découvert bancaire. Il est alors important de se renseigner sur les découverts autorisés et comment les obtenir.

Qu’est-ce qu’un découvert bancaire ?

Pour faire simple, un découvert est un solde négatif sur son compte bancaire. Ce dernier a lieu lorsque les opérations de débit enregistrées sur le compte sont supérieures aux opérations d’accréditation. Il est alors possible de bénéficier d’une autorisation de découvert auprès de sa banque, mais en échange, il faudra payer les agios ou intérêts débiteurs. Par ailleurs, se renseigner sur les découverts bancaires autorisés permettent de respecter les conditions et ainsi d’en profiter pleinement.

Quel est le découvert autorisé ?

Le découvert autorisé est accordé par la banque. Il peut se rapprocher d’un crédit renouvelable relié directement au compte de dépôt et c’est la convention de compte détermine les trois points essentiels qui la composent, notamment :

  • La limite ou le plafond autorisé
  • La période maximale autorisée
  • Le taux d’intérêt conforme au montant prêté (un taux qui figure dans la convention de compte)

Les intérêts ou agios seront déterminés par le montant des découverts bancaires autorisés. Bien sûr, ces intérêts seront plus bas et vous protègeront des commissions d’intervention.
Toutefois, il faut savoir qu’une autorisation de découvert est un service que la banque peut choisir de supprimer à tout moment et sans donner de préavis.

Par quel moyen bénéficier d’une autorisation de découvert ?

À l’issue d’une négociation avec le banquier, on peut obtenir une autorisation de découvert après avoir signé la convention de compte. Si elle ne figure pas dans l’offre présentée par le conseiller, vous êtes en droit de demander cet accord dans votre contrat, et ce service est, en général, gratuit. Néanmoins, selon l’éligibilité de votre profil, le conseiller n’est pas obligé de vous accorder la demande.

Si l’offre proposée présente déjà cette autorisation, vous serez également en droit de négocier les points qui vous semblent discutables (plafond, taux, ou durée admise), car ils sont modifiables avant la signature.

Les découverts bancaires autorisés vous évitent de prévenir votre banquier à chaque fois que le compte passe au rouge. Ils vous servent également en un sens en tant que protection contre les incidents de paiement. Tant que le plafond autorisé n’est pas dépassé, la banque s’engage à respecter les paiements sur le compte.

Faire opposition à une carte bancaire : Comment faire ?
Comment choisir une banque pour un enfant ?