Qu’est ce que les frais de tenue de compte ?

Force est de constater que les frais prélevés par la banque pour une bonne gestion du compte ne cessent d’augmenter au fil du temps. De ce fait, les clients cherchent divers moyens pour ne pas payer ou pour contester en cas d’abus. Qu’entend-on par frais de tenue de compte ? Sont-ils contestables ? Peuvent-ils être gratuits ?

Que sont les frais de tenue de compte ?

En globalité, les frais de tenue de compte correspondent aux montants perçus régulièrement par la banque afin d’assurer la gestion du compte des clients. De manière plus concrète, cela représente des frais de gestion qui ne sont pas associés à un service spécifique. Il est donc possible que la banque prélève une certaine somme d’argent sur votre compte sans qu’un service n’ait été octroyé. D’après les établissements bancaires, ces frais contribuent essentiellement à la formation des employés, à la lutte contre la fraude et à l’amélioration des services. En France, les banques traditionnelles perçoivent en moyenne 19,11 euros par an. Compte actif ou inactif, ces frais sont généralement prélevés, et ils peuvent même atteindre 30 euros, à l’instar de BNP Paribas.

Les frais de tenue de compte sont-ils contestables ?

En cas d’abus, il est bien possible de contester les frais de tenue de compte. En premier lieu, les banques sont tenues d’informer leurs clients deux mois à l’avance en cas de modification de ma grille tarifaire. Si la somme prélevée diffère des frais indiqués, le client peut réclamer un remboursement de la somme débitée. Pour ce faire, il contacte son gestionnaire de compte, envoie une lettre d’opposition de frais bancaires et peut même solliciter un médiateur bancaire s’il n’obtient pas de retour satisfaisant. D’autre part, le client peut toujours négocier avec la banque s’il verse des capitaux importants ou s’il sollicite un compte professionnel en ligne.

Dans quels cas les frais de tenue de compte sont-ils gratuits ?

Tout d’abord, certaines banques proposent des frais de tenue de compte gratuits pour rester compétitives et satisfaire leur clientèle. Par ailleurs, il est également judicieux de s’orienter vers les banques en ligne si vous souhaitez éviter ces frais. C’est pourquoi il est conseillé de faire des comparatifs avant de choisir. En effet, compte actif ou inactif, aucune facturation n’est visible pour la majorité des banques en ligne. Cette gratuité s’explique par le fait que les charges assumées (loyer, personnel, etc.) par ce type de banque sont moindres par rapport à celles des banques dites traditionnelles.

Comment choisir une banque pour un enfant ?
Tout savoir sur les découverts bancaires autorisés