Combien coûte un compte bancaire professionnel ?

Après la création d’une entreprise, l’ouverture d’un compte bancaire professionnel est une étape incontournable. Ceci aide à immatriculer l’entreprise et à déposer des fonds constituants le capital. De ce fait, la nécessité de connaître les différents frais d’un compte bancaire professionnel s’impose avant d’ouvrir un compte pro en ligne ou dans un établissement physique.

Le compte bancaire professionnel

La raison de l’ouverture d’un compte bancaire professionnel est la séparation du patrimoine personnel avec celui de l’entreprise. En plus, il aide à l’accès de plusieurs services utiles à l’entreprise comme la réception de paiement du client par exemple. Ce compte aide à éviter les confusions de la comptabilité avec la fiscalité.

Pour ouvrir un compte pro en ligne ou pas, vous devez vous munir d’une pièce d’identité, le numéro SIREN et le code APE, le justificatif d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés et un justificatif d’adresse à déposer si vous avez choisi une banque physique. Ouvrez un compte pro en ligne en envoyant le dossier d’inscription complet sur internet. Avant de choisir votre banque, n’oubliez pas de faire un comparatif en visitant au moins 3 banques physiques et plusieurs sites web pour les banques en ligne puisque cela ne nécessite que quelques clics.

Les frais d’un compte bancaire professionnel

Les frais bancaires que les banques pourraient vous appliquer sont les frais de tenue de compte, souvent pratiqué par les banques traditionnelles. Ce frais assure l’administration du compte, l’envoi et l’édition du relevé, etc. Il y a aussi les commissions de découvert où on retrouve la commission de mouvement qui est proportionnelle aux mouvements de débit du compte et la commission du plus fort découvert. En plus, il y a le frais associé aux cartes bancaires professionnelles qui ont toutes des cotisations annuelles. Et enfin l’accès au service en ligne afin de suivre à tout instant le mouvement du compte et faire même des transactions.

Les frais bancaires négociables

Après la création du compte bancaire professionnel, négocier un maximum de frais est la première chose à faire. Les banques sont prêtes à toute négociation pour garder les clients à cause de la concurrence. En choisissant la même banque pour le compte professionnel et le compte personnel, vous encouragez la banque à faire un geste par rapport à votre situation et votre demande.

Les frais de tenue de compte, les différentes commissions et l’autorisation de découvert sont les premiers à être négociés. Ensuite les conditions de crédit sur les prêts. Et enfin, vérifier le package que vous avez conclu.

 

Comment effectuer le dépôt du capital social d’une SASU ?
Dépôt du capital social : comparer et choisir une banque en ligne